Newsletter Contact
17 février 2022

La RE2020

Pourquoi la mise en place d’une RE 2020 ?

Depuis les années 70, plusieurs réglementations thermiques se sont succédé pour améliorer la qualité de nos habitats. À la suite du Grenelle de l’environnement, la RT 2012 voyait le jour et fixait de nouvelles exigences en termes de conception et de consommation d’énergie pour un meilleur confort.

Actuellement, la construction et le secteur du bâtiment représentent 44% de l’énergie consommée en France et produit 25% des émissions de CO2.

Pour réduire l’impact de la construction de bâtiment sur l’environnement, il est nécessaire de construire mieux, d’utiliser des matériaux biosourcés, d’anticiper les changements d’usage et de concevoir en pensant aux évolutions climatiques et sociétales.

En quoi consiste elle ?

La RE2020 a un champ d’application plus vaste que les RT précédentes, elle a été pensée pour réduire l’impact carbone du secteur de la construction, elle s’articule autour de 3 axes principaux :

  • Continuer l’amélioration de la performance énergétique. La RE 2020 dépasse les exigences fixées par la RT 2012 notamment en matière d’isolation avec la mise en place de l’indicateur de Besoins Bioclimatiques (Bbio)
  • Diminuer l’impact carbone des bâtiments neufs en prenant en compte l’ensemble de leur cycle de vie : sa construction, sa phase d’exploitation et la gestion de sa fin de vie.
  • Anticiper les futures évolutions climatiques en construisant des bâtiments adaptés aux épisodes caniculaires attendus dans les prochaines années.

Quelle différence avec la RT 2012 ?

La RE2020 englobe davantage de critères que la RT 2012. Au-delà de la performance énergétique, elle prend en compte l’empreinte environnementale du bâtiment de sa construction, à sa mise en œuvre jusqu’à sa phase d’exploitation et de production d’énergie. La RE2020 promet des bâtiments plus vertueux, un confort thermique amélioré, économe et durable.

Qui est concerné ?

La RE 2020 s’appliquera aux constructions neuves à partir du 1er janvier 2022. Plusieurs échéances suivront ensuite : juillet 2022, janvier 2023 pour couvrir la majorité des constructions à terme.

À quoi ressembleront les constructions RE2020 du groupe GSCM ?

Pourquoi choisir un bâtiment modulaire RE2020 plutôt qu’une construction traditionnelle RE2020 ?

Opter pour une construction modulaire RE 2020 modulaire c’est s’offrir la possibilité d’aller au-delà de la RE2020 en anticipant les futurs usages, en facilitant le démontage, la réversibilité, l’extension, la surélévation et le transfert d’une construction d’un emplacement A vers un emplacement B. Enfin, la construction modulaire est par définition mieux maîtrisée : du choix de ses approvisionnements au recyclage du bâtiment après qu’il ait eu plusieurs vies successives.

Antoine de St Exupéry disait : « Pour ce qui est de l’avenir, il ne s’agit pas de le prévoir, mais de le rendre possible. » C’est là la vocation du groupe GSCM : sans pouvoir prévoir les évolutions successives des prochaines décennies, nous rendons possible le futur, les futurs pluriels d’un bâtiment modulaire

En effet, une construction modulaire s’adaptera beaucoup plus facilement aux changements perpétuels de notre société, de notre façon de vivre, d’habiter un espace urbain, de travailler. Moins figée dans le temps, elle est mouvante : elle rend l’immobilier mobile, le temporaire durable et permet des usages successifs variés. Le réemploi est la nature même de la construction modulaire hors-site. Pierre Visonneau, fondateur de Deltamod, nous livre le rôle du modulaire dans l’économie circulaire.